DNVGL.com

Breadcrumbs

Les changements clés liés à l’évolution du BRC version 8

​En août 2018, le British Retail Consortium (BRC) a publié la version 8 de la norme mondiale BRC pour la sécurité alimentaire. La nouvelle version du BRC sera applicable depuis février 2019 ; aussi, tous les audits menés après cette date devront être basés sur la version 8.

BRC Global Standard for Food Safety
Le BRC a consulté les utilisateurs de la version 7 du BRC Global Safety Standard afin d’avoir une meilleure vision des forces et opportunités d’amélioration de la norme. Les problématiques globales liées à la sécurité des aliments devenant de plus en plus pressantes, des opportunités d’amélioration ont été détectées pour rendre la norme encore plus pertinente, et prendre en compte les changements de l’industrie agroalimentaire dans son ensemble, notamment la complexification des supply chains et leurs risques associés.

Certaines des évolutions sont par ailleurs liées à des problématiques globales que le consommateur final a pu suivre dans les médias, notamment en termes de traçabilité, de supply chain ou encore de fraude.
Les domaines clés de l’évolution du BRC 8 sont les suivants : Traded Products (bien commercialisés), Audits inopinés, Analyse des causes profondes, Sécurité produit & food defence, Contaminants physiques, Systèmes de nettoyage CIP (Cleaning in Place), Lutte Antiparasitaire, Etiquettes et emballage, Alimentation Animale.
En parallèle, le protocole d’audit a également connu quelques changements mineurs.


Les évolutions clés du BRC 8

Traded Products (bien commercialisés)
La version 7 a introduit un module sur les biens commercialisés pour les produits entreposés sur place mais non fabriqués, transformés ou emballés sur place (section 9 de la norme) qui fait dorénavant partie des non-conformités de la norme.

Audits inopinés
Le programme d'audit inopiné reste facultatif et les sites peuvent continuer à opter pour un audit annoncé ou non annoncés. L'option 2 audits inopinés (audit en deux parties) a été supprimée, ce qui simplifie les options qui ne sont plus que des audits annoncés ou non annoncés

Analyse des causes profondes
Révision des clauses pour s'assurer de la cohérence de l'approche, plus ajout d'une nouvelle clause sur l'analyse des causes profondes exigeant une procédure et définissant les attentes minimums quant au moment où cette analyse doit être entreprise.

Sécurité produit & food defence
Évaluation de la menace (risque) avec des mesures (un plan) fondées sur le risque. La portée de l'évaluation des risques (menaces) est la même que celle de l'organigramme du processus (clause 2.5), c'est-à-dire toutes les étapes lorsque le produit est sous le contrôle de la direction du site.

Contaminants physiques
Historiquement, la norme s'est concentrée sur la détection des métaux. Des contaminants potentiels nécessitent aussi d'être gérés au niveau de la totalité du site (ex: contamination de produits ou de matières premières par des matériaux d'emballage, par exemple lors du déballage ou encore contrôle des enclos)

Systèmes de nettoyage CIP (Cleaning in Place)
Les systèmes de nettoyage CIP, lorsqu'ils sont utilisés, doivent être entretenus, exploités et surveillés (audits complexes) pour s'assurer que les processus fonctionnent dans le cadre d'une exploitation définie et efficace.

Lutte Antiparasitaire
Exigences revues dans le but d'encourager le développement de bonnes pratiques (cf. programmes de lutte contre les nuisibles, oiseaux ne devant pas entrer dans les bâtiments ou se percher dans les zones de chargement/déchargement)

Etiquettes et emballage
Contrôle des modifications nécessaires en cas de réception de marchandises, gestion des emballages obsolètes, contrôle des impressions de codes sur site (par ex. codes de date) doit être contrôlée, test de l'équipement de vérification en ligne, audit vertical étendu à la comparaison de l'étiquette avec les spécifications et la recette...

Alimentation Animale
Trois nouvelles exigences pour les aliments pour animaux de compagnie (qui ne s'appliquent pas aux aliments pour humains): Clause 5.8.1 – Formulé pour l'usage prévu (régime complet ou complémentaire), Clause 5.8.2 - Gestion des ingrédients nocifs pour les receveurs non intentionnels, Article 5.8.3 - Gestion des médicaments

Les services de DNV GL pour le BRC 8
Nos services permettent à chacun de nos Clients de choisir la solution qui répond le mieux à leurs besoins :

  • Gap Analysis (voir ci-dessous)
  • Formation sur les évolutions du BRC
  • Certification 

Soyez prêt pour votre audit de certification
DNV GL – Business Assurance propose un Gap Analysis aux entreprises déjà certifiées selon le BRC 7 afin d’avoir un aperçu des écarts par rapport aux exigences du BRC 8. L’analyse a pour objectif d’identifier non seulement les écarts principaux par rapport à la documentation existante sur la nouvelle version, mais également d’identifier les forces et opportunités d’amélioration.
Le Gap Analysis comprend trois phases :

  • Phase 1 – Planification des activités et programme de vérification
  • Phase 2 – Revue documentaire dans certains cas et analyse sur site
  • Phase 3 – Rapport d’analyse

Nous contacter

Nous contacter