DNVGL.com

Les changements clés liés à l’évolution du BRC version 7

​En janvier 2015, le British Retail Consortium (BRC) a publié la version 7 de la norme mondiale BRC pour la sécurité alimentaire. La nouvelle version du BRC sera applicable dès le 1er juillet 2015 ; aussi, tous les audits menés après cette date devraient être basés sur la version 7.

BRCGS Global Standard for Food Safety

Le BRC a consulté les utilisateurs de la version 6 du BRC Global Safety Standard afin d’avoir une meilleure vision des forces et opportunités d’amélioration de la norme. Les retours étaient très positifs, cependant les problématiques globales liées à la sécurité des aliments deviennent de plus en plus pressantes et des opportunités d’amélioration ont été détectées pour rendre la norme encore plus pertinente, et prendre en compte les changements de l’industrie agroalimentaire dans son ensemble –par exemple la complexification des supply chains et leurs risques associés.

Certaines des évolutions sont par ailleurs liées à des problématiques globales que le consommateur final a pu suivre dans les médias, notamment en termes de traçabilité, de supply chain ou encore de fraude.
Les domaines clés de l’évolution du BRC 7 sont les suivants : stabilité, fraude alimentaire, traçabilité de la supply chain, agents et courtiers, labellisation et conditionnement, orientation Client, gestion des surplus alimentaires, et produits à température ambiante.
En parallèle, le protocole d’audit a également connu quelques changements mineurs.
Les évolutions clés du BRC 7
Stabilité
Lors de la révision de la norme, quelques thématiques incontournables ont dû être revisitées afin de refléter les changements du paysage global de la sécurité alimentaire. La plupart des exigences de la norme restent soit inchangées soit reformulées afin d’apporter plus de clarté.
Réduire l’exposition à la fraude alimentaire
La nouvelle version permet de concentrer les efforts sur la prévention de la fraude en introduisant trois nouvelles clauses dédiées à la vulnérabilité à la fraude, aux contrôles renforcés sur l’approbation de fournisseurs, tout particulièrement concernant les agents et courtiers.
Traçabilité de la supply chain (ou chaîne d’approvisionnement)
Les supply chains des produits deviennent de plus en plus complexes, comprenant souvent des matières premières issues de nombreux différents pays, et peuvent également intégrer des agents ou courtiers comme intermédiaires.
Pour surmonter ce manque de transparence, et pour répondre au besoin grandissant pour plus d’informations sur les origines des matières premières qui composent les produits, la version 7 a étendu ses exigences en termes de traçabilité en intégrant des exigences concernant le système de traçabilité déployé pour les fournisseurs de matières premières.
Agents et courtiers
Il sera nécessaire de connaître l’identité des fabricants des matières premières si celles-ci sont fournies par des agents et courtiers. Il sera également exigé d’assurer que le(s) fabricant(s) répond(ent) aux exigences du processus fournisseur en matières premières du site concerné.
Contrôles de labellisation et conditionnement
Une analyse des données sur les rappels et retraits de produits démontre que leur cause principale a pour origine la labellisation. Afin d’apporter plus d’attention à cette problématique, les clauses liées à la labellisation et au conditionnement ont été étendues et intégrées dans une nouvelle section clé.
Orientation Client
Une nouvelle série d’exigences ont été ajoutées pour créer plus de confiance auprès des Clients en démontrant que les sites ont été sensibilisés et agissent selon des politiques Client spécifiques lorsqu’ils fabriquent des produits.
Management du surplus de produits alimentaires
Donner le surplus de produits à des associations caritatives devient de plus en plus courant. La nouvelle version de la norme intègre deux clauses pour assurer la sécurité et la bonne labellisation des produits, mais aussi qu’ils ont été donnés et manipulés selon les politiques de la marque.
Produits à température ambiante : High Care Area ou « zone » de priorité
De nouvelles exigences ont été ajoutées afin d’assurer que les contrôles nécessaires pour maîtriser les risques environnementaux pour protéger les produits à température ambiante ont été conduits.
Changements sur le protocole
Quelques changements ont été apportés sur la manière dont les audits sont conduits :

  • Structure de notation : Celle-ci a été étendue pour permettre plus de différenciation entre les sites certifiés. Les notations seront AA, A, B, C et D avec un « + » accolé si l’audit est mené ou non-annoncé ; 
  • Exclusions du périmètre : Les explications portant sur les exclusions de produits du périmètre d’audit devront être intégrées au rapport d’audit ;
  • Modules volontaires : Ceux-ci peuvent être ajoutés à l’audit, afin de répondre à des besoins Clients spécifiques ou des exigences locales, et réduisent le nombre d’audits supplémentaires ;
  • Audits non-annoncés : Ces audits restent volontaires et ont été étendus pour permettre l’accès à tous les sites.
  • Validité des certificats selon BRC 6
  • Tous les certificats BRC 6 resteront valides jusqu'à la date mentionnée sur le certificat. 

Les services de DNV GL pour le BRC 7
Nos services permettent à chacun de nos Clients de choisir la solution qui répond le mieux à leurs besoins :

  • Gap Analysis (voir ci-dessous)
  • Formation sur les évolutions du BRC
  • Certification 

Soyez prêt pour votre audit de certification
DNV GL – Business Assurance propose un Gap Analysis aux entreprises déjà certifiées selon le BRC 6 afin d’avoir un aperçu des écarts par rapport aux exigences du BRC 7. L’analyse a pour objectif d’identifier non seulement les écarts principaux par rapport à la documentation existante sur la nouvelle version, mais également d’identifier les forces et opportunités d’amélioration.
Le Gap Analysis comprend trois phases :

  • Phase 1 – Planification des activités et programme de vérification
  • Phase 2 – Revue documentaire dans certains cas et analyse sur site
  • Phase 3 – Rapport d’analyse

Nous contacter

Nous contacter