DNVGL.com

Le rapport Technology Outlook 2025 de DNV GL explore l’environnement technologique qui se dessine dans la décennie qui arrive

SHARE:
PRINT:
Technology Outlook 2025
 
Parcourez le rapport http://to2025.dnvgl.com
Shanghai: Tous les 5 ans, DNV GL publie son rapport Technology Outlook. Ce rapport, très attendu, est d’abord destiné à proposer à nos Clients et Parties Prenantes une base d’échange et une vision de l’environnement technologique de la prochaine décennie dans des industries spécifiques.
Contacter:

Parcourez le rapport

« Il peut être difficile de croire que nous sommes à l’aube d’une révolution technologique au moment où l’économie mondiale entière ralentit. Mais notre vision, chez DNV GL, est que nous entrons en réalité dans une nouvelle « renaissance » du progrès industriel, avec l’assimilation accélérée des systèmes matériels et informatiques, » déclare Remi Eriksen, Président du groupe et PDG de DNV GL.

La digitalisation des flux d’information entrainera l’automatisation des processus et fonctions existants, et aura un impact positif sur la performance environnementale et de sécurité. En tant que leader mondial dans le domaine de la classification, DNV GL est convaincu que les navires vont se transformer en des centres névralgiques capables de capter et générer des données sophistiqués. En effet, les vaisseaux deviennent des ordinateurs flottants, à l’instar de l’industrie automobile, dans laquelle les voitures familiales ont aujourd’hui plus de puissance informatique que les premières navettes spatiales. Les voitures sans conducteur de demain en auront évidement plus encore. Les avancées dans le domaine de la communication par satellites améliorent la connectivité des navires et permettent une augmentation massive des volumes de données transmises à des coûts toujours plus faibles.

Les dix prochaines années apporteront de nombreuses évolutions. Par exemple, la fabrication additive – ou impression 3D – a une incidence considérable sur les techniques et lieux de fabrication. Des pièces détachées pour navires, par exemple, pourraient être imprimées dans un port; possiblement à partir de matériaux recyclés puisque l’économie circulaire devient omniprésente.

Au sujet de la production d’énergie, de grandes centrales et des composants passifs contunuent à dominer les systèmes énergétiques actuels. Mais ce temps touche à sa fin. Dans les 10 prochaines années, le nouvel environnement énergétique sera composé d’un ensemble d’éléments de petite et grande échelle : de grandes centrales d’énergies renouvelables et des super-réseaux acheminant l’énergie sur de longues distances et des micro-réseaux et des constructions produisant de l’énergie et dans lesquels les consommateurs ont un rôle actif.

Le rapport Technology Outlook 2025 de DNV GL va au-delà de l’industrie maritime et énergétique. Il établit une plateforme pour 2025 basée sur les prévisions des tendances économiques, géopolitiques, les changements démographiques, etc. Ce rapport se divise en trois domaines – le Transport, l’Energie et les Sciences de la vie. 

Le rapport indique que la digitalisation sera un des fils conducteurs communs, tandis que la croissance de l’Asie en sera un second. Les avancées technologiques en Asie entraineront la majorité des innovations mondiales dans la décennie qui arrive et au-delà. Dans les années 1980, l’épicentre théorique de l’activité économique mondiale était à mi-chemin entre les Etats-Unis et l’Europe. D’ici 2025, ce point se sera déplacé en Asie Centrale. 

Ainsi c’est à juste titre, que le lancement du rapport Technology Outlook s’est déroulé en Asie – à Shangaï, face à nos Clients et Parties Prenantes lors d’un événement qui s’est déroulé le 5 avril 2016.

Lors du lancement, Remi Eriksen a déclaré : “Cette édition du rapport Technology Outlook traite bien plus du probable que du possible. Il ne s’agit pas d’une thèse sur la technologie de pointe et d’avant-garde. Au contraire, le rapport souligne les technologies qui devraient prendre vie dans les dix prochaines années.” Avant de poursuivre

"Notre vision est que la décennie à venir sera orientée vers une mise en œuvre.  Elle sera ancrée dans l’action. Ce que nous considérons aujourd’hui comme évolutions technologiques – depuis les technologies sous-marines aux renouvelables en passant par les voitures sans conducteur à digitalisation ou encore au « cloud » – seront déployées à une grande échelle d’ici à 2025 ou peu de temps après,”

“La Chine jouera sans aucun doute un rôle essentiel dans ce développement technologique, et en tant que Responsable Regional de DNV GL Greater China j’ai hâte de travailler avec l’industrie pour rendre ces probabilités réelles. Nous pouvons voir de nombreuses opportunités pour des solutions plus sûres et plus intelligentes, et DNV GL continuera d’en faire partie,” conclut Torgeir Sterri.

Un site a été mis en ligne pour partager le contenu du rapport et permettre les échanges : to2025.dnvgl.com