DNVGL.com

L'ISO publie une norme d'assurance pour les rapports environnementaux

Energy and environment

La norme ISO 14016:2020, qui fournit des lignes directrices sur l'assurance des informations figurant dans les rapports environnementaux, aidera les entreprises à renforcer la confiance dans les données communiquées.

“La crédibilité de tout rapport environnemental commence par l'engagement et les actions d'une entreprise. La norme a pour ambition que les utilisateurs puissent avoir la certitude que les résultats de ces actions sont correctement partagés. Par exemple, que les données environnementales ont été collectées selon un processus crédible, qu'elles sont exactes et offrent le niveau de transparence nécessaire", déclare Antonio Astone, Directeur des solutions liées à la chaîne d'approvisionnement chez DNV GL-Business Assurance et membre du groupe de travail ISO qui élabore la norme.

La nouvelle norme ISO 14016:2020 : Management environnemental - Lignes directrices sur l'assurance des informations figurant dans les rapports environnementaux est préparée conformément aux normes et protocoles reconnus en matière de Reporting. En fournissant des lignes directrices sur l'assurance des rapports environnementaux, elle aidera à clarifier le processus du point de vue des prestataires assurant la vérification, des parties prenantes et des organisations qui rendent compte de leurs performances environnementales. Etablir des principes et lignes directrices pour garantir les informations environnementales qu'une organisation inclut dans ses rapports environnementaux, requière qu’une attention particulière ait été accordée à l'identification des compétences requises par le prestataire de vérification.

"La publication de la norme ISO 14016 confirme que le Reporting environnemental est devenu une partie intégrante du processus d'amélioration de la transparence. Le Reporting des entreprises continue de croître en portée et en pertinence, fournissant aux parties prenantes des informations précieuses. J'espère que cette norme aide à informer les auteurs de rapports, les utilisateurs et les vérificateurs et à améliorer ainsi le processus d'assurance des données", déclare M. Ben Vivian, professeur adjoint à l'université de Coventry et responsable du groupe de travail 6 de l'ISO.

Un rapport environnemental comprend la divulgation volontaire et/ou légalement requise d'informations environnementales par une organisation. Au-delà de la transparence externe, le rapport environnemental apporte aux entreprises une approche structurée pour la collecte de données et l'amélioration de leur performance environnementale. Il assure une transparence interne et externe sur les opportunités et les risques.

"Avec différents groupes de parties prenantes (investisseurs, régulateurs des marchés boursiers, clients et consommateurs) payant de plus en plus d’attention et exigeant la transparence, il est de plus en plus crucial de partager des informations non financières fiables. La capacité à instaurer une confiance indépendante au sein des rapports environnementaux devient essentielle et aidera les entreprises à améliorer leur empreinte écologique et la valorisation auprès des parties prenantes", déclare Antonio Astone.

Bien que la norme ISO 14016 soit axée sur les rapports environnementaux, les pratiques décrites s'appliquent à un large éventail de rapports. Ce qui peut par exemple comprendre des rapports sociaux, de développement durable et/ou intégrés.