DNVGL.com

Breadcrumbs

La santé et la sécurité au travail, est-ce que cela compte ?

SHARE:
PRINT:
Safety Helmets
Plus de 7600 personnes sont victimes d'accidents du travail ou de maladies professionnelles mortels. On estime que 374 millions de personnes supplémentaires souffrent d'accidents du travail et de maladies professionnelles. Les entreprises sont confrontées à une pression accrue de la part des parties prenantes pour garantir la santé et la sécurité au travail tout au long de leur chaîne d'approvisionnement.

Quelques résultats clés

  • La protection du bien-être des travailleurs est le principal vecteur du management de la santé et de la sécurité au travail (selon 82% des participants à l’enquête), suivie de près par les lois et règlements (pour 79% d’entre eux).
  • Les entreprises s'accordent à dire que les principaux risques proviennent des machines et équipements (66% d'entre elles) et de l'environnement de travail (62% d'entre elles).
  • Les deux principales mesures d'atténuation des risques sont l'entretien régulier des locaux, de l'équipement et des installations (pour 41% des sondés) et les mesures d'urgence (pour 40%). 
  • Il semble y avoir une nette tendance à poursuivre (pour 55% des sondés) et même à augmenter (pour 43% d'entre eux) les investissements dans le management de la santé et de la sécurité au travail, soit un total 97% des personnes interrogées. 
  • 55% des professionnels indiquent que les avantages de la certification sont supérieurs aux coûts. Cette perception est plus importante parmi les grandes entreprises (65% des sondés), tandis que les TPE-PME semblent moins profiter de leurs investissements dans le management de la santé et de la sécurité au travail (41% des sondés).
  • 76% des répondants sont fortement ou assez d'accord pour dire que la certification par un organisme tierce partie indépendant ajoute de la valeur à leur entreprise et à leurs parties prenantes. Parmi les entreprises certifiées, ce chiffre atteint 93%.